Affiche Art home + ombre.jpg

A(r)t home

Post premier confinement 2020

Nouveau format d’exposition à l’échelle d’une boîte

qui se déplace d'appartements en appartements

Victor Cord’homme, Anne-Line Drocourt, Tanguy Clerc,

Célia Coëtte et Marion Plumet

Lorsque nos espaces intimes rencontrent ceux du collectif, la jeune création s’invite dans nos quotidiens. A l’image de la boîte-en-valise de Marcel Duchamp qui rassemblait des reproductions de ses œuvres réalisées depuis le début de sa carrière, le Collectif Embrayage invite cinq artistes émergents à créer une œuvre unique. Il s’agit alors d’un nouveau format d’exposition à l’échelle d’une boîte qui se déplace au rythme des locations et s’adapte selon les espaces de vie de chacun.

L’expérience du confinement et son impact sur nos vies nous ont poussé à repenser nos espaces, il est question ici de repenser nos lieux de confinement à partir de la boîte.

Que se passe-t-il lorsque nous partons du contenu pour concevoir sa forme ?

Loin de la boîte carrée au format standard, la boîte A(r)t home a été imaginée une fois les 5 œuvres réalisées pour s’adapter au mieux aux besoin de ces dernières. Telle une enveloppe ou une seconde peau, elle accueille les œuvres en ses murs, tout en restant ouverte sur l’extérieure. Nomade, elle s’ouvre sur nos quotidiens, invitant les œuvres à se déployer dans ces nouveaux espaces. La boite dépasse sa fonction première, elle a été pensée pour le transport et la protection des créations mais devient cependant un objet design à part entière.

« Espèces d’Espaces » nous invite à repenser notre espace de vie, et à interroger ceux de demain. Il s’agit de réfléchir à l’impact de notre confinement sur les autres espaces. Le temps du confinement a modifié nos perceptions sur notre quotidien. Autrefois lieux de passage, nos lieux de vies se sont imposés comme notre espace du quotidien que nous prenons le temps de découvrir et d’expérimenter. A(r)t home propose ainsi à chacun d’accueillir en ses murs cette nouvelle exposition qui s’adapte à chacun des espaces et qu’elle éprouve avec sa scénographie modulable.

A(r)t home crée une rencontre insolite avec le format d’exposition d’art contemporain standard que l’on côtoie dans les institutions et en galeries. L’enjeu est de quitter le statut de visiteur en devenant acteur de l’exposition, ainsi d’abattre les barrières crées entre l’œuvre et son spectateur pour être au plus proche de ses dernières.

__________________

Désacralisons les galeries d’art comme seul et unique lieu d’exposition de la scène artistique émergente !

 

Malgré la crise sanitaire, A(r)t home tente un nouveau terrain de jeu pour de jeunes artistes et tente de renouveler l’expérience de collections d’art, non plus uniquement par l’achat d’œuvres, mais plus simplement par leur location A(r)t home vise dans ce sens une collection se voulant plus sentimentale que spéculative.

Par la location, l’amateur d’art se crée une collection privée éphémère qui lui permet la rencontre avec de jeunes talents en devenir.

En cas de coup de cœur pérenne, l’achat des cinq œuvres reste bien sûr toujours possible.

Il ne s’agit plus de louer ou d’acheter des œuvres plus ou moins connectées entre elles mais l’exposition dans sa totalité et pourquoi pas l’évènement lui-même.

Texte Agathe Anglionin

Actualités

Exposition « Regardez voir ! », 
Musée Français de la Carte à Jouer, 
92130 Issy-les-Moulineaux, 
14 septembre - 28 octobre